Créteil : dans les coulisses de la Route du Rhum avec leur champion

Article du Parisien du 24 octobre 2018 par Charlotte Follana et Agnès Vives
mercredi 24 octobre 2018
par  Agnès VIVES, Charlotte FOLLANA, Michel
popularité : 2%

PNG - 2.9 Mo
Le 17 avril 2018, Paul Meilhat, navigateur qui a fait ses débuts sur le lac de Créteil est revenu pour échanger avec des enfants du centre de loisirs Casalis.
Alexander Champy-McLean

Ce jeudi, dix enfants partent à Saint-Malo pour retrouver Paul Meilhat. Le navigateur qui a fait ses débuts sur le lac, doit prendre le départ de la course.
Sacrées vacances ! Ce jeudi, dix enfants de Créteil prennent la direction de Saint-Malo, durant cinq jours. Un séjour culturel comme un autre pour des enfants en vacances ? Pas du tout. Ces jeunes de 7 à 10 ans du centre de loisirs Casalis vont retrouver celui qui est devenu un peu leur idole : Paul Meilhat. Le navigateur de 36 ans a fait ses premiers pas sur le lac de Créteil, au sein de l’US Créteil. Depuis, le skipper de SMA affronte les grandes eaux. En 2016, il a couru pour la première fois le mythique Vendée Globe, finalement contraint d’abandonner alors qu’il se plaçait 3e. Cette fois, le navigateur s’attaque à la Route du Rhum, face à 120 autres marins. Top départ, le 4 novembre.
Mais avant cette transat en solitaire, Paul Meilhat va jouer les guides pour les jeunes Cristoliens. Une sorte de retrouvailles. En avril dernier, le marin avait remis un pied sur ses terres. Il était venu une demi-journée rencontrer les enfants de Casalis, voguer avec eux sur le lac. Une rencontre gravée dans les mémoires.

Voilà un an, la direction de la jeunesse de la ville a lancé un projet de sensibilisation et découverte de la voile avec l’US Créteil. Avec succès. « Des enfants sont prêts à s’inscrire à cette discipline », indique la direction de la jeunesse.

PNG - 1.8 Mo
Paul Meilhat sur son bateau à l’entraînement.
DR

D’où l’idée d’organiser ce séjour à Saint-Malo. Avec un programme qui ravirait n’importe quel amoureux des bateaux : visite de son monocoque Imoca, de son équipement, découverte du village de la course… Et de nombreuses étoiles dans les yeux en écoutant celui qui terminé deuxième de la Transat Jacques Vabre en 2017 et qui a appris au côté de Michel Desjoyeaux.

Après cinq jours, non sans une visite des remparts de Saint-Malo, les jeunes rentreront à Créteil. Mais l’histoire avec leur champion ne s’arrêtera pas là.

La direction de la jeunesse travaille à pouvoir diffuser à la médiathèque, le départ de la Route du Rhum. Et comme la course mènera le skipper jusqu’en Guadeloupe, la ville de Créteil a mobilisé les Abymes, ville avec laquelle elle est jumelée. « Les enfants de Casalis vont entretenir une correspondance avec un groupe d’enfants », ajoute la direction de la jeunesse. Et préparer un comité d’accueil, pour, — ils l’espèrent tous —, le vainqueur.

« COMMENT FAIT-IL POUR DORMIR OU MANGER ? »

PNG - 1.4 Mo
Créteil. Dix enfants du centre de loisirs de Créteil partent ce jeudi à Saint-Malo à la découverte de la Route du rhum et du skippeur cristolien Paul Meilhat.

L’immersion va être totale. Deux jours avant le grand départ pour Saint Malo, l’euphorie était déjà au rendez-vous ce mardi au centre de loisirs. « On est impatient de découvrir notre skippeur Paul Meilhat en pleine compétition de la Route du rhum », sourit Ben Aïcha, 8 ans. La dernière rencontre avec lui à Créteil avait même, pour quelques-uns, suscité des vocations. « C’est un métier qui pourrait me plaire surtout conduire un bateau », confie Kaila, 9 ans.
A l’approche du face-à-face avec le navigateur au départ de la course transatlantique entre Saint-Malo et la Guadeloupe, plusieurs questions fusent déjà dans la tête des enfants. Principalement sur son mode vie à bord du bateau. « Comment fait-il pour dormir ou manger ? », s’interroge Rayan, 7 ans. Diakariaou a lui, très envie de partir en mer avec Paul. « J’adore faire de la voile », commente le bambin de 11 ans. Tout comme Hidaya, 9 ans, qui fait le plein de sensations « lorsque les vagues surgissent ». « Il y a plus d’ambiance à ce moment-là », déclare-t-elle.
L’objectif de ce mini-séjour sera double. « On aura une partie rencontre et une autre, découverte, où les enfants observeront la pratique de la voile en milieu marin », explique Ines Velic, la directrice du centre de loisirs.


CONSULTER


TÉLÉCHARGER

Le Parisien du 25 octobre 2018


Sur le Parisien

Commentaires

Traduction

Sites favoris


1 site référencé dans ce secteur

Brèves

30 mai 2014 - Sur Facebook : Lac de Créteil - 94000 - Val de Marne -...

Lac de Créteil - 94000 - Val de Marne - France

24 février 2014 - Nous contacter

Pour nous contacter, cliquez sur l’enveloppe.http://laccreteil.fr/spip.php?page=...