Sur le Web, ces 365 derniers jours

vendredi 27 mai 2022

  • Mécanique : dans l'atelier du futur
    Le 1er juin, les sciences mécaniques sont à l'honneur à l'Académie des sciences qui accueille le colloque "La mécanique, une clef du futur" coorganisé par le CNRS. L'occasion de se pencher sur les multiples visages de cette discipline devenue incontournable et aux applications souvent inattendues.

  • Actenicerus sjaelandicus, le taupin nuageux
    Actenicerus sjaelandicus – Poigny-la-Forêt © Gilles Carcassès

    Ce grand taupin se pose mollement devant moi sur un jonc, au bord d’une mare tourbeuse en forêt de Rambouillet. Je le cueille facilement au filet à papillons. Il est d’une belle couleur bronze avec de discrets reflets violets. Les plaques de poils régulièrement disposés sur ses élytres permettent de reconnaître l’espèce Actenicerus sjaelandicus.

    Cette espèce est inféodée aux marais et forêts humides, sa larve vit dans le sol.

    Retrouvez un autre taupin :

    Le taupin cyclone

    Source :

    Actenicerus sjaelandicus, fiche descriptive dans l’INPN – Hervé Bouyon 2020


  • Galerie de véroniques

    Les véroniques, du genre Veronica, sont des petites plantes de la famille PLANTAGINACEAE. Elles se reconnaissent plutôt bien grâce à leurs petites fleurs allant du blanc au violet en insistant sur le bleu. Mais attention aux confusions, certaines espèces de véroniques se ressemblent beaucoup, seuls quelques critères précis comme par exemple la pilosité de la plante permet des les différencier.

    Voici une petite compilation des espèces les plus répandues dans notre région :

    Veronica persica – Cergy © CACP – Gilles Carcassès

    La véronique de Perse, naturalisée dans notre région, est certainement la plus commune de toute. Un article lui a d’ailleurs déjà été consacré : La véronique de Perse.

    Veronica chamaedrys – Puiseux-Pontoise © CACP – Emilie Périé

    La véronique petit-chêne est omniprésente dans presque toute la région, plutôt en milieux boisés ou prairiaux. Celle-ci sort un peu du lot grâce à sa belle floraison d’un bleu assez marqué et ses feuilles ovales courtement pétiolées.

    Veronica polita – Cergy © CACP – Gilles Carcassès

    La véronique luisante est très proche physiquement de la véronique de Perse et peut d’ailleurs pousser dans les mêmes types de milieux que celle-ci. La seule différence notable entre les deux est la taille des fleurs : 10 mm pour persica et 6 mm pour polita.

    Veronica serpyllifolia – Vesvres © CACP – Gilles Carcassès

    Comme son l’indique, cette véronique possède des feuilles semblable à celle du serpolet (Thymus serpyllum). Mais le critère le plus notable chez cette belle plante reste tout de même ses belles fleurs blanches à nervures bleues.

    Veronica beca-bunga – Maurecourt © CACP – Roxanne Caillaud

    La véronique des ruisseaux ressemblant un peu, à l’état végétatif, à du cresson des fontaines. Elle pousse en milieux à forte humidité, voire même les pieds dans l’eau. Celle-ci fait partie des plus hautes de son genre, elle grimpe jusqu’à 60 centimètres de haut.

    Veronica anagallis-aquatica – Maurecourt © CACP – Roxanne Caillaud

    La véronique mouron-d’eau est l’espèce la moins commune de celles vues précédemment, elle se développe à peu près dans les mêmes milieux que la véronique des ruisseaux. Elle est très reconnaissable grâce à ses grandes feuilles lancéolées et ses fleurs rose clair.

    Vous pourriez également croiser quelques autres espèces, également assez communes, comme : Veronica arvensis, Veronica hederifolia et Veronica officinalis.

    Sources :

    Flore d’Ile-de-France de Philippe Jauzein et Olivier Nawrot

    Retrouvez ici d’autres PLANTAGINACEAE :

    Quatre plantains

    Les linaires

    La cymbalaire des murailles


jeudi 26 mai 2022

mercredi 25 mai 2022

  • L'éveil écologique de jeunes ingénieurs, levier de changement des entreprises ?
    Depuis le 10 mai, une vidéo tourne en boucle : le discours d'étudiants d'AgroParisTech invitant à la bifurcation écologique, sinon rien. Ce rappel à l'urgence climatique est un avertissement pour les entreprises : changez ou soyez désertées.

  • Les 20 propositions du Cese pour une véritable politique de santé-environnement
    Le Conseil économique social et environnemental liste les obstacles à une réelle politique de santé-environnement en France. Et appelle à la mise en œuvre de 20 propositions, dont une approche transversale et une nouvelle source de finan...

  • La construction, un chantier d’avenir pour la mécanique
    Comment optimiser la structure d’une construction pour respecter des normes de sécurité drastiques tout en diminuant son impact environnemental ? C’est le défi relevé par des scientifiques d’une discipline extrêmement active, la mécanique, qui sera à l’honneur le 1er juin, lors d’un colloque co-organisé par le CNRS à l’Académie des sciences.

  • Comment accélérer la politique de rénovation énergétique des logements privés
    Comment engager le sursaut de la rénovation énergétique des logements en France ? L'Ademe et l'Iddri appellent à massifier les rénovations performantes, mobiliser les moyens financiers dédiés et structurer l'offre.

  • Directive-cadre déchets : Bruxelles ouvre deux consultations en amont de la révision
    La Commission européenne ouvre deux consultations concernant les incidences environnementales de la gestion des déchets. Ces deux consultations s'inscrivent dans le cadre de la révision de la directive-cadre relative aux déchets annoncée pour le d...

  • Moins de surpêche, mais plus de réchauffement climatique : les poissons restent menacés
    La protection des poissons doit décidément faire face à des courants contraires. Si la surpêche recule globalement, constate l'Ifremer, dans son rapport publié mardi 24 mai, l'objectif européen de pratiques 100 % durables en 2020 n'a toujours pas ...

  • Stocamine : le juges des référés suspend les travaux de confinement
    Nouveau coup dur pour le Gouvernement et pour la société des Mines de potasse d'Alsace (MDPA), dont l'État est l'unique actionnaire. Le juge des référés du tribunal administratif de Strasbourg a suspendu ce mercredi 25 mai l'arrêté du préfet du Ha...

  • Le chiffre du jour : 800 millions d'euros
    Câ€â„¢est le montant du prêt accordé à EDF par la Banque européenne dâ€â„¢investissement (BEI) afin dâ€â„¢aider Enedis à investir dans le raccordement des énergies renouvelables et dans lâ€â„¢installation de bornes de recharge de véhicules électriques, sur la pér...

  • Avec Solarhona, la Compagnie nationale du Rhône se dote d'une filiale 100 % énergie solaire
    Déjà détentrice d'une capacité de production d'un gigawatt (GW) dans le solaire et l'éolien, en plus de ses 3 GW de puissance hydroélectrique, la Compagnie nationale du Rhône (CNR) annonce la création d'une filiale totalement spécialisée dans le d...

  • Première édition d’HydroExpo

    Première édition d’HydroExpo, salon de l’entretien et de l’aménagement des environnements aquatiques, 1er, 2 et 3 juin, Lac d'Orient


  • Nouvelle étape dans l'élaboration du label d'État post-RE 2020
    C'est un feu vert officiel que viennent de recevoir le groupement d'intérêt écologique (GIE) et le Plan bâtiment durable chargés d'élaborer le nouveau label d'État RE 2020. Par une lettre de la direction générale de l'Aménagement, du Logement et d...

  • Papeterie Chapelle-Darblay : saluée, la reprise par Veolia soulève des interrogations
    Les acteurs de la collecte et du recyclage des papiers et cartons accueillent favorablement la reprise de la papeterie Chapelle-Darblay. Mais le projet porté par Veolia soulève des questions, notamment au sujet du gisement disponible.

  • Homogénéité des caractéristiques photosynthétiques des macroalgues de l’ordre des Fucales formant une canopée dans les environnements peu profonds et protégés
    Homogeneity of photosynthetic features in canopy-forming macroalgae of the order Fucales from shallow and sheltered environments

    Les caractéristiques photosynthétiques de différentes algues de l’ordre Fucales (Phaeophyceae) qui croissent dans des environnements peu profonds et protégés montrent une grande homogénéité si on les compare avec d’autres espèces de morphologie si

    Photosynthetic features of different canopy-forming macroalgae of the order Fucales (Phaeophyceae) living in shallow and sheltered environments show a high homogeneity when compared with other morphologically similar species living across a depth


  • Les deux futures stations du Prolongement de la ligne 12
    Le prolongement de la ligne 12 qui devrait rejoindre le cœur d'Aubervilliers prochainement, est dévoilé en avant première vidéo. Les stations Aimé Césaire et Mairie d'Aubervilliers viendront compléter les 29 stations actuelles de la ligne et seront en correspondance avec 9 lignes de métros, 3 lignes de tramways, 2 lignes de RER et la future ligne 15 du Grand Paris Express.

  • Séché Environnement rachète les activités de Veolia dans le traitement des eaux industrielles
    Cette opération devrait constituer le dernier volet des mesures anti-monopole mises en œuvre par Veolia dans le cadre de son rapprochement avec Suez. Le groupe annonce avoir conclu un accord de cession avec Séché Environnement de ses act...

  • Rapport d'activité 2021 sur la sécurité des transports guidés
    La DRIEAT a publié le rapport d'activité 2021 relatif à la sécurité des transports guidés franciliens ainsi que ceux du grand quart Nord-Ouest de la France.

  • Des mécaniciens au secours des œuvres d’art
    Comment conserver ou restaurer une toile de maître soumise à l'épreuve du temps, des variations de température et d'humidité ? Une discipline apporte aujourd'hui des réponses nouvelles : la mécanique. Explications avec François Hild, chercheur à la pointe de ce sujet incontournable pour notre patrimoine.

  • Top départ pour les travaux de la 78e crèche départementale à Limeil-Brévannes
    Top départ pour les travaux de la 78e crèche départementale à Limeil-Brévannes mamasam mer 25/05/2022 - 08:34

  • Top départ pour la construction de la future crèche départementale à Limeil-Brévannes
    Top départ pour la construction de la future crèche départementale à Limeil-Brévannes Mathilde Boinet mer 25/05/2022 - 07:46

  • Accidentalité routière : données 2022 au 30 avril
    En Île-de-France, en avril 2022 le nombre d'accidents et de blessés est en hausse comparé à avril 2021 alors que le nombre de tués (- 14) est en baisse.

  • Byctiscus populi
    Byctiscus populi – Poigny-la-Forêt © Gilles Carcassès

    Au bord de la Guesle, sur quelques mètres carrés, les repousses de peupliers trembles ont tous au moins une feuille roulée et pendante. Le responsable est ce petit coléoptère, il a mordillé la nervure principale et façonne en cigare la feuille ainsi flétrie. On voit le travail achevé sur la photo ci-dessus, au second plan à gauche.

    Byctiscus populi – Poigny-la-Forêt © Gilles Carcassès

    Les cigariers sont membres de la famille des Attelabidae, ils ont généralement des couleurs vives, parfois métalliques comme celui-ci. Les œufs sont pondus dans ces cigares où se développeront les larves. Les adultes sortiront en perforant les couches de feuilles avec leur rostre.

    Byctiscus populi – Poigny-la-Forêt © Gilles Carcassès

    Oups, j’ai un peu bousculé mon invité dans la boîte d’observation ! Puisqu’il nous montre ses dessous, profitons-en pour vérifier l’espèce : l’abdomen est d’une couleur nettement différente de celle des élytres. Il s’agit de Byctiscus populi, le cigarier du peuplier.

    Secret défense !

    N’aurait-il pas inventé la cape d’invisibilité ? Ses élytres pourtant si brillamment colorées semblent en partie s’effacer dans le décor, selon l’incidence de la lumière.

    Retrouvez un autre Byctiscus :

    Byctiscus betulae

    Source :

    Byctiscus populi, fiche descriptive par l’INPN (Hervé Bouyon – 2021)


  • Des chatons dans l’arbre : les saules

    Connus et reconnus, les saules sont des grands classiques de chez nous. En effet, qui n’a jamais vu la fameuse variété dites de « saule pleureur » plantée le long des cours d’eau pour stabiliser les berges ?

    Saule pleureur – Maurecourt © CACP – Emilie Périé

    Les arbres et arbustes que l’on appelle vulgairement « saules » ou « osier » appartiennent pour la plupart au genre Salix. Celui-ci donne d’ailleurs son nom à la famille à laquelle il appartient : les SALICACEAE.

    Buisson de Salix alba – Eragny-sur-Oise © CACP – Gilles Carcassès

    Bien qu’ils soient très polyvalents, la majeure partie des saules se retrouve en milieux humides divers et variés tels que les ripisylves, les boisements humides, les berges… Certaines espèces sont même capables de passer une partie de l’année à moitié immergés sous l’eau.

    Peuplement de Salix alba immergés dans un bassin – Courdimanche © CACP – Matthieu Delagnes

    Il existe en tout dix espèces indigènes dans notre région, sur ces dix espèces, trois sont bien plus répandues que les autres : Salix alba, le saule blanc ; Salix caprea, le saule marsault ; et Salix cinerea, le saule cendré.

    Chatons mâles de Salix caprea à gauche et Salix alba à droite – © CACP

    Les trois espèces fleurissent vers mars-avril et sont caduques. Afin de différencier les unes des autres prenons en compte quelques critères remarquables :

    • Le saule blanc a des feuilles lancéolées, des chatons longs et fins et grimpe jusqu’à 25 mètres de haut.
    • Le saule marsault, plus petit que le saule blanc, possède des feuilles ovales et un tronc lisse.
    • Le saule cendré a un feuillage semblable à celui du saule marsault mais de couleur « cendrée » assez marqué sur le dessus du limbe. Il atteint 6 mètres de haut.
    Fruits murs de Salix alba – Cergy © CACP – Gilles Carcassès

    Les fruits laineux produits par le saule blanc sont très appréciés de nos amis à plumes, plus d’infos par ici.

    Dans le prochain article de cette série nous verrons les peupliers et pourrons ainsi clore la famille des SALICACEAE

    Sources :

    Flore d’Ile-de-France de Philippe Jauzein et Olivier Nawrot

    Tela Botanica : le saule blanc, le saule marsault, le saule cendré.

    Retrouvez ici d’anciens articles de la série des chatons :

    Des chatons dans l’arbre : Le noisetier

    Des chatons dans l’arbre : le charme

    Des chatons dans l’arbre : l’aulne glutineux

    Des chatons dans l’arbre : Les bouleaux


  • 25/05/2022 : Photos : Chocard à bec jaune.
    Nouvelle Photo : Chocard à bec jaune.

mardi 24 mai 2022

Traduction

Sites favoris


129 sites référencés au total

Brèves

30 mai 2014 - Sur Facebook : Lac de Créteil - 94000 - Val de Marne -…

Lac de Créteil - 94000 - Val de Marne - France

24 février 2014 - Nous contacter

Pour nous contacter, cliquez sur l’enveloppe.http://laccreteil.fr/spip.php?page=…