Sur le Web, ces 365 derniers jours

mercredi 5 octobre 2022

  • Patrimoine de l'eau : un déficit de 4,6 milliards d'euros d'investissement
    L'Union des industries et entreprises de l'eau (UIE) publie une version actualisée de son rapport sur le patrimoine de l'eau potable, de l'assainissement et des eaux pluviales. Focus sur les besoins et les solutions.

  • Plans de prévention et écoconception : Citeo, ecosystem, Eco-mobilier et Refashion proposent une trame commune
    Citeo, ecosystem, Eco-mobilier et Refashion annoncent s'associer pour proposer à leurs adhérents une trame commune de plan de prévention des déchets et d'écoconception des produits. Ces quatre éco-organismes couvrent un large éventail de filières ...

  • Santé au travail : les salariés du BTP sont surexposés aux contraintes biomécaniques
    C'est une analyse de l'évolution des facteurs de risques de troubles musculo-squelettiques (TMS) chez les salariés du BTP entre 2010 et 2017 qu'a publiée Santé Publique France (SPF) le 20 septembre. Elle est établie à partir des données de l'enquê...

  • Le chiffre du jour : 55
    Câ€â„¢est le nombre de levées de fonds qui ont été réalisées, au premier semestre 2022, en faveur de la transition écologique en France, selon le baromètre publié le 4 octobre par France Invest, lâ€â„¢Association française des investisseurs pour...

  • Médicaments : avec 9 833 tonnes collectées, Cyclamed juge pouvoir atteindre l'objectif fixé par l'État
    En 2021, Cyclamed a collecté 9 833 tonnes de médicaments non utilisés (MNU). Cette collecte représente une moyenne d'environ 2,5 boîtes par habitant. L'éco-organisme en charge de la filière de responsabilité élargie des producteurs (REP) de médica...

  • Agrivoltaïsme : une proposition de loi au Sénat pour encadrer ces installations
    La commission des Affaires économiques du Sénat a adopté, à l'unanimité, une proposition de loi en faveur de l'agrivoltaïsme. Le texte sera débattu en séance publique le 20 octobre prochain. « Alors que le président de la République a annoncé son...

  • Feuille de route de décarbonation du bâtiment : lancement des concertations territoriales
    Le Plan Bâtiment Durable et le Conseil scientifique et technique du bâtiment (CSTB) ont été missionnés, en mai 2022, par le ministère de la Transition écologique pour élaborer, avant le 1er janvier 2023, la feuille de route de décarbonation du sec...

  • Après la crise sanitaire, les transports publics toujours au ralenti
    Si les usagers des transports publics renouent peu à peu avec leurs habitudes d'avant la pandémie de covid, la crise sanitaire continue toujours à impacter considérablement la fréquentation des bus, trains et autres tramways. Publié mardi 4 octobr...

  • Condorodus n. gen., nouveau genre de conodonte de l’Ordovicien d’Argentine : origine, évolution et dispersion à travers la marge ouest du Gondwana
    Condorodus n. gen., a new Ordovician conodont genus from Argentina: origin, evolution and dispersal through the western margin of Gondwana

    Les collections de conodontes de l’Ordovicien de plusieurs bassins argentins, dont la Cordillère Orientale, la Famatina et la Precordillera, permettent de reconnaître un groupe de conodontes qui déterminent un nouveau genre, ici appelé Condoro

    Ordovician conodont collections from several Argentinian basins including the Eastern Cordillera, Famatina and Precordillera allow recognition of a group of conodonts that comprise a new genus here named Condorodus n. gen.


  • Lait et viande : vers l'Asie et la Chine, des exportations particulièrement néfastes pour l'environnement
    La France exporte une grande partie de sa production de lait et de viande vers l'Europe mais aussi vers l'Afrique et l'Asie. La qualité de ces produits dépend cependant beaucoup de leur destination. Poudres infantiles et poudres de lait écrémées, ...

  • Criminalité environnementale : les procureurs européens et américains coopèrent
    Définir des priorités en matière de criminalité environnementale, partager des renseignements et développer des mécanismes de coopération pour échanger des informations et de meilleures pratiques. Tel est le programme sur lequel des procureurs spé...

  • Pesticides : une action contre l'État pour défaut d'évaluation complète des produits mis sur le marché
    Une trentaine d'associations et des parlementaires français de la Nupes ont adressé au gouvernement et à l'Anses une demande préalable pour une évaluation complète des produits phytosanitaires. Ils dénoncent le fait que, dans le cadre des évaluati...

  • En Méditerranée, le réchauffement climatique provoque des inondations depuis le Moyen-Âge
    Dans les zones côtières méditerranéennes, les crus et la montée du niveau de la mer sont effectivement dues au réchauffement climatique – et cela n'a rien d'une nouveauté. Une équipe de chercheurs du Centre national de recherche scientifique (CNRS...

  • État des risques : les obligations d'information des acquéreurs et locataires sont modifiées
    Le dispositif d'information des acquéreurs et des locataires sur les risques préalablement à la vente ou la location d'un bien immobilier est mis à jour par un décret paru ce mercredi 5 octobre au Journal officiel. « Le texte rend obligatoire pou...

  • Superprofits dans l'électricité : l'État va récupérer « les rentes » et traquera les effets d'aubaine
    Le mécanisme de récupération de la rente sur les ventes d'électricité sera présenté dans le cadre du PLF 2023. Le gouvernement entend également sanctionner les producteurs tentés de quitter les contrats d'achat pour bénéficier des prix du marché.

  • Sciences participatives sur l’île de la Réunion : quand le Busard de Maillard Circus maillardi J. Verreaux, 1862 fédère bénévoles et professionnels
    Citizen science on Reunion Island: when the Reunion Harrier Circus maillardi J. Verreaux, 1862 unites volunteers and professionals
    Les programmes en sciences participatives dans le domaine de l’écologie se sont amplement développés depuis les années 2000 en France.

    Citizen science programs in ecology have greatly developed in France since the 2000s. However, the diversity of skill levels of participants in such programs may prevent the design of complex protocols.


  • Dem’Eaux Thau : gestion des ressources en eau souterraine d’un aquifère côtier karstique
    D’où viennent les eaux thermales de Balaruc-les-Bains ? Quelle est l’origine de l’eau potable qui alimente la ville de Sète ? Pourquoi observe-t-on des modifications de l’écoulement de la source sous-marine de la Vise ? Le projet de recherche Dem’Eaux Thau (2017–2022) a eu pour objectif de mieux comprendre la structure et le fonctionnement d’un hydrosystème karstique complexe dans le secteur du Bassin de Thau, à l’Ouest de Montpellier. Il a permis de développer des outils de gestion des eaux souterraines à différentes échelles spatiales et temporelles.

  • En attendant la chute du principe d’équivalence
    Lancée en 2016, l’expérience Microscope a confirmé avec une précision inédite le principe d’équivalence qui est au cœur de la théorie de la relativité générale d’Einstein. Deux physiciens nous expliquent les implications de ce résultat.

  • Le bio-sourcé et le végétal au coeur de l'immeuble résidentiel Triple Zéro
    Le projet d'immeuble résidentiel Triple Zéro fait la part belle à la biomasse et au végétal. Construit selon les règles de l'expérimentation E+C-, cet ensemble affiche un score E3-C2 et une ambition zéro carbone, zéro déchet et zéro rejet.

  • Visiteurs d’un soir

    Allumer la lumière le soir sur la terrasse fait venir les papillons de nuit, c’est bien connu. Parfois des prédateurs profitent de l’aubaine. Et c’est une bonne occasion pour les observer.

    Bufo bufo – Vouillé (79) © Gilles Carcassès

    Ce crapaud commun est venu faire une inspection en règle de la terrasse en début de nuit et puis est reparti dans le jardin.

    Mantis religiosa – Vouillé (79) © Gilles Carcassès

    Une mante religieuse est venue vers minuit par la voie des airs et s’est posée sur le mur éclairé. Je la retrouve au petit matin postée tête en bas sur le cable d’alimentation du piège lumineux.

    Gryllus campestris juvénile- Vouillé (79) © Gilles Carcassès

    Les grillons sont aussi de la partie. Je trouve au matin ce jeune grillon champêtre avec deux de ses camarades cachés sous un balai en compagnie d’une bonne quantité de pattes et d’ailes de petits papillons. Visiblement, ils ont aimé faire le ménage !

    Eumodicogryllus bordigalensis juvénile- Vouillé (79) © Gilles Carcassès

    Un autre grillon juvénile pointe son museau. Il s’agit d’une autre espèce plus méridionale et moins répandue : le grillon bordelais. On le reconnaît notamment aux motifs sur sa tête. Cette espèce ne creuse pas de terriers contrairement au grillon champêtre. Si les grillons sont principalement phytophages, ils ne dédaignent pas de croquer à l’occasion quelques menus insectes, vivants ou morts.


  • Vendredi 21 octobre à 20h30 : Sharón Clark Quartet

    Sharón Clark est née à Washington. Peu connue de ce côté de l’Atlantique, elle a eu l’occasion de se produire dans nombre de grandes salles des États-Unis sur un répertoire de gospel et de tourner en Turquie, au Kirghizistan, en Russie et en Israël. Formée au Berklee College of Music de Boston, elle remporta la Billie Holiday Vocal Competition de Baltimore en 2007, à 45 ans, quittant alors son travail de réceptionniste. Elle investit les 2 500$ de son prix dans la production de son premier disque de jazz. 20 ans après ses débuts discographiques avec « Finally », elle consacra ce second album à un hommage à Shirley Horn, la grande dame de Washington, disparue deux ans plus tôt.

    Avec : Sharón Clark (vocal), Mattias Nilsson (piano), Nicola Sabato (contrebasse) et Philippe Maniez (batterie).

    Salle Léo Ferré – 65, Avenue du Président F. Roosevelt – 94150 Chevilly-Larue
    Premier concert et adhésion : 20€, concerts suivants : 10€, étudiants et apprentis : 5 €, les mineurs et les demandeurs d’emploi sont nos invités
    Réservation obligatoire par courriel à jazzachevilly@free.fr
    Bar – Assiettes repas (sur réservation à jazzachevilly@free.fr)
    Ouverture des portes à 19h30 – Concert à 20h30


mardi 4 octobre 2022

  • Emballage : Léko et Ulule lancent un appel à projets sur le réemploi et le recyclage
    Léko et la plateforme de financement participatif Ulule annoncent le lancement d'un appel à projets « emballages responsables ». L'éco-organisme de la filière de responsabilité élargie du producteur (REP) d'emballages ménagers cherche des projets ...

  • Jean-Marc Boursier devient président de l'Institut national de l'économie circulaire
    Jean-Marc Boursier succède à François-Michel Lambert à la présidence de l'Institut national de l'économie circulaire.

  • Effacement électrique : trouver de nouveaux gisements pour soulager le réseau
    Plus que jamais, réduire les consommations aux heures de pointe est nécessaire pour assurer la sécurité électrique en hiver. De nombreux acteurs s'organisent pour exploiter de nouveaux gisements, dans le résidentiel, le tertiaire ou l'industrie.

  • Climat : une pré-COP 27 à Kinshasa
    Un mois avant la COP27, qui se tiendra en Égypte, près de 50 délégations se retrouvent pour préparer l’événement. Cette pré-COP 27, organisée à Kinshasa, en République démocratique du Congo, du 3 au 4 octobre 2022, doit permettre d’identifier les points de convergence et ceux où plus de travail reste nécessaire. La ministre de la Transition énergétique Agnès Pannier-Runacher participe aux travaux pour porter les positions françaises dans les négociations.

  • Climat : une pré-COP 27 à Kinshasa
    Un mois avant la COP27, qui se tiendra en Égypte, près de 50 délégations se retrouvent pour préparer l’événement. Cette pré-COP 27, organisée à Kinshasa, en République démocratique du Congo, du 3 au 4 octobre 2022, doit permettre d’identifier les points de convergence et ceux où plus de travail reste nécessaire. La ministre de la Transition énergétique Agnès Pannier-Runacher participe aux travaux pour porter les positions françaises dans les négociations.

  • Lanceurs d'alerte : le décret d'application est paru
    La loi du 21 mars 2022 destinée à améliorer la protection des lanceurs d'alerte est entrée en vigueur le 1er septembre dernier. Mais son décret d'application vient seulement de paraître au Journal officiel du 4 octobre. Dans ses visas figure la di...

  • Bulletins hebdomadaires de veille sanitaire internationale du 04/10/2022
    Logo VSI

    Le Bulletin hebdomadaire de veille sanitaire internationale en santé animale (BHVSI-SA) est élaboré dans le cadre de la thématique Veille Sanitaire Internationale (VSI) de la Plateforme. Il est produit par un comité de rédaction regroupant des personnes de l’Anses, du Cirad, de la DGAl et de INRAE. Les informations, systématiquement sourcées, sont issues des notifications officielles des Etats, de sources non officielles (presse, internet) ainsi que d’un réseau national et international d’experts.

    Le BHVSI-SA rapporte et met en perspective des signaux et des alertes en santé animale au niveau national et international. Il est publié chaque mardi et concerne les événements de la semaine précédente.

    Ce bulletin n’engage que son comité de rédaction et non les organismes membres de la Plateforme. Pour toutes questions: plateforme-esa@anses.fr

    Accédez à tous les BHVSI-SA   

    Numéro du bulletin
    39
    Date de mise en ligne

  • Reconstitution de régimes hydro(géo)logiques naturels et impact du changement climatique sur le Bassin de la Sèvre Niortaise
    Dans le cadre de la révision du SAGE Sèvre Niortaise Marais poitevin, le BRGM a reconstitué des régimes hydro(géo)logiques naturels et étudié les impacts du changement climatique sur ces régimes. Les résultats obtenus participent à l’amélioration des connaissances et viendront appuyer la détermination de volumes prélevables.

  • Dans les grandes villes, plus de deux arbres sur trois sont menacés par le réchauffement climatique
    Si le réchauffement climatique persiste à son rythme actuel, la ville de Paris devra miser sur des chênes méditerranéens ou des oliviers pour ne pas finir dépourvue d'arbres. Selon de récents travaux menés par une équipe internationale de chercheu...

  • Des quêtes régionalisées pour l'automne 2022
    "Partez à la recherche d’espèces bien particulières cet automne dans plusieurs régions de France avec INPN Espèces !"

  • Effacement : 2,7 GW retenus par appel d'offres pour 2023
    Onze candidats ont été retenus pour un volume d'effacement de 2 702 mégawatts (MW), dans le cadre de l'appel d'offres Effacement 2023, lancé en mai dernier par le ministère de la Transition écologique. Soit une capacité en hausse de 36 % par rappo...

  • Incinération des déchets dangereux : des résultats rassurants sur les dioxines-furanes bromés, selon l'Ineris
    Un suivi systématique des dioxines et furanes bromés (PBDD-DF) à l'émission des incinérateurs de déchets dangereux (UIDD) et de sites chimiques ne paraît pas pertinent. C'est la conclusion à laquelle parvient l'Institut national de l'environnement...

  • Éolien : réduire le rythme des installations représente un manque à gagner pour l'État
    Environ 9 000 éoliennes installées, 25 500 emplois et plus de 7,6 milliards d'euros reversés à l'État en 2022 et en 2023 : la filière éolienne « soutient l'effort global de réindustrialisation de l'économie du pays », affirme France énergie éolien...

  • Recyclabilité : les industriels du tri et du recyclage veulent être entendus
    Les critères de recyclabilité prennent une importance déterminante. Les professionnels du recyclage proposent une matrice applicable à l'ensemble des produits. Pour l'instant, le sujet est entre les mains des éco-organismes.

  • S-métolachlore dans l'eau potable : des associations déposent des recours
    Dans des territoires, comme en Alsace, les niveaux de pesticides dépassent les seuils réglementaires de qualité de l'eau. Celle-ci peut toutefois être distribuée si des mesures correctives sont engagées. Opposées, des associations engagent des rec...

  • Alain Aspect, prix Nobel de physique 2022
    Découvrez le parcours et les recherches du physicien français, récompensé aujourd’hui pour ses travaux pionniers sur l’intrication quantique, avec ces articles réalisés à l'occasion de sa médaille d'or du CNRS.

  • Première année de l’initiative française pour un cacao durable
    À l'occasion de la Journée mondiale du cacao, l'initiative française pour un cacao durable (IFCD) a célébré mardi 4 octobre son premier anniversaire, en présence de Bérangère Couillard, secrétaire d'État chargée de l'Écologie. Organisé par le Syndicat du chocolat, l’événement a donné la parole aux acteurs de la filière du cacao, mais a également permis d’échanger avec des représentants des pays producteurs (notamment de la Cote d’Ivoire, du Ghana, du Cameroun et de l’Équateur).

  • Première année de l’initiative française pour un cacao durable
    À l'occasion de la Journée mondiale du cacao, l'initiative française pour un cacao durable (IFCD) a célébré mardi 4 octobre son premier anniversaire, en présence de Bérangère Couillard, secrétaire d'État chargée de l'Écologie. Organisé par le Syndicat du chocolat, l’événement a donné la parole aux acteurs de la filière du cacao, mais a également permis d’échanger avec des représentants des pays producteurs (notamment de la Cote d’Ivoire, du Ghana, du Cameroun et de l’Équateur).

  • Étude de la morphologie et de la distribution de quatre espèces d’Achnanthidium Kütz. (Bacillariophyta), implications pour l’évaluation de l’état écologique, et description de deux espèces nouvelles européennes
    A study of the morphology and distribution of four Achnanthidium Kütz. species (Bacillariophyta), implications for ecological status assessment, and description of two new European species

    Six espèces du genre Achnanthidium Kütz.

    Six species of the genus Achnanthidium Kütz.


  • Cancer du sein : la pollution de l'air est un facteur aggravant
    La pollution de l'air joue aussi un rôle dans le développement des cancers du sein, le plus fréquent chez les femmes. Selon l'étude Xenair, menée par le Centre lyonnais de lutte contre le cancer Léon-Bérard, entre 2017 et 2022, et présentée le lun...

  • Cinq nœuds GBIF francophones achèvent la première traduction du guide sur le partage des données d'occurrence dérivées de l'ADN

    Les efforts de traduction collaborative facilitent l'engagement avec les détenteurs francophones d'informations génomiques et métagénomiques

     

    Les membres de la communauté des traducteurs bénévoles de cinq nœuds francophones du GBIF ont terminé la première traduction du guide, Publishing DNA-derived data through biodiversity data platforms, en français - Publier des données dérivées de l'ADN sur les plateformes de données sur la biodiversité.

    Contribuant à l'effort de mise à disposition de cette documentation à la communauté francophone, Sofia Wyler du GBIF Suisse, a commenté le guide :

     

    « Les données dérivées de l'ADN sont un type de données assez spécifique et les concepts qui sous-tendent leur publication dans le GBIF peuvent être déroutants et décourageants. En fournissant une version française des directives, nous espérons contribuer à rendre le processus de publication de ce type de données plus accessible aux francophones, qu'ils soient gestionnaires de nœuds ou fournisseurs de données potentiels. Lors de la traduction, nous avons détecté quelques difficultés de la part de collègues qui n'étaient pas familiers avec les données dérivées de l'ADN, et nous espérons que notre effort profitera à la communauté au sens large. L'objectif est que davantage de données de qualité dérivées de l'ADN puissent être mises à disposition sur GBIF afin d'améliorer notre connaissance de la biodiversité et l'utilité de données autres que les données typiques traitées par la plateforme. »

     

    L'équipe transfrontalière de traducteurs et de réviseurs était composée de :

    Publiée l'année dernière, cette documentation numérique vise à fournir aux détenteurs d'informations génomiques et métagénomiques des considérations pratiques pour refaire surface les occurrences dérivées de l'ADN dans les plateformes de données sur la biodiversité comme GBIF.org.

    Le guide représente la prochaine étape des efforts du GBIF pour connecter son infrastructure de données et ses outils aux sources pertinentes d'informations génomiques et métagénomiques, en s'appuyant sur des collaborations avec la communauté UNITE, l'Institut européen de bioinformatique de l'EMBL (par le biais de ses archives européennes de nucléotides et de sa plateforme MGnify), et l'International Barcode of Life Consortium (IBOL).

     

    Appel ouvert aux traducteurs bénévoles ! Si vous souhaitez consulter ces documents ou d'autres documents d'orientation du GBIF dans votre langue, n'hésitez pas à nous envoyer un e-mail à communication@gbif.org pour savoir comment rejoindre notre communauté de traducteurs bénévoles.

     

    Citation

    Andersson AF, Bissett A, Finstad AG, Fossøy F, Grosjean M, Hope M, Jeppesen TS, Kõljalg U, Lundin D, Nilsson RN, Prager M, Svenningsen C & Schigel D (2022) Publier des données dérivées de l'ADN sur les plateformes de données sur la biodiversité (Wyler S, Braun P, Sinou C, Heughebaert A & Archambeau AS, Trans.). v1.0 Copenhague : Secrétariat GBIF. https://doi.org/10.35035/doc-vf1a-nr22. (Publié initialement 2021).

     

    Lire l'article original


  • Consultation sur les données primaires sur la biodiversité et le Cadre mondial de la biodiversité post-2020

     

    En préparation de la Quinzième Convention des Parties (COP15) à la Convention des Nations Unies sur la Diversité Biologique (CBD), l'Alliance pour la connaissance de la biodiversité organise une consultation communautaire. Avec l'aide de partenaires-clés à travers l'interface science-politique, la consultation engagera les personnes impliquées dans l'élaboration d'indicateurs mondiaux et nationaux au titre du cadre mondial de la biodiversité (GBF) post2020 (GBF) et des variables essentielles de la biodiversité (EBVs) de la CDB.

    Pour commencer la discussion, nous encourageons les membres de la communauté à lire le livre blanc, Primary biodiversity data and the Post-2020 Global Biodiversity Framework (Données primaires sur la biodiversité et le Cadre mondial de la biodiversité post-2020), qui donne un aperçu de la dépendance des cadres d'indicateurs précédents et futurs sur les données primaires sur la biodiversité.

     

    Regardez l'enregistrement du webinaire de lancement

    L'ordre du jour du webinaire constituera la base d'une consultation modérée de deux semaines abordant les thèmes suivants :

     

    La discussion explorera comment améliorer les flux de travail autour des données primaires sur la biodiversité sur lesquelles reposent les indicateurs et les EBV et soulignera le rôle clé des réseaux d'observation de la biodiversité et des installations d'information dans la réalisation des objectifs du GBF.
    La discussion s'est poursuivie jusqu'au 28 septembre 2022 à 09h00 CEST UTC+2.

     

    Plus de détails disponibles auprès de l'Alliance pour la connaissance de la biodiversité..

     

    Lieu : Virtuel
    Date : 13 septembre 2022 15:00 - 16:30 UTC +02:00
    Langue : Anglais

     

    Bonnet saignant (Mycena sanguinolenta), observé en Norvège. Photo © 2020 Kirsti Anne Mandal via le Service norvégien d'observation des espèces.

     

    Lire l'article original


  • Le chiffre du jour : 1 350 milliards de dollars
    Câ€â„¢est le montant des risques de crédit attachés à des projets dâ€â„¢énergies fossiles financés par soixante des plus grandes banques mondiales (dont plusieurs françaises), selon un rapport de lâ€â„¢association belge, Finance Watch. Il correspond au risque...

  • Une nouvelle routine de traitement améliore la stabilité des ID d'occurrence GBIF

    L'analyse des enregistrements dans les ensembles de données mis à jour détecte les erreurs potentielles, permettant aux gestionnaires de données de prendre des décisions opportunes sur la préservation des identifiants existants

     

    Les améliorations apportées aux processus d'ingestion de données du GBIF permettront aux gestionnaires et aux producteurs de données de faire des choix plus judicieux et plus éclairés lorsque les mises à jour de leurs données modifient les identifiants uniques attribués à chaque enregistrement d'occurrence dans GBIF.org.

    Les ID d'occurrence GBIF (gbifID) ne sont pas conçus comme des identifiants persistants. En fait, il s'agit simplement de la chaîne numérique utilisée pour former l'URL de toute occurre nce individuelle, par exemple 2284341217). Cependant, ces identificateurs fournissent souvent un moyen pratique et le meilleur disponible pour créer des références cohérentes et non ambiguës à ces enregistrements individuels.

    Par conséquent, l'amélioration de leur stabilité peut aider les détenteurs de données et les chercheurs qui citent et relient des enregistrements de spécimens ou d'observations, alors même qu'ils attendent les résultats d'initiatives au sein de la communauté GBIF visant à développer un système mondial robuste d'identificateurs persistants uniques. (Cette problématique peut fournir une introduction aux détails techniques pour ceux qui souhaitent en savoir plus sur le sujet plus large.)

    Avec l'introduction de ces améliorations back-end, lorsque les producteurs mettent à jour les ensembles de données, le pipeline de traitement des données analyse chaque mise à jour et alerte le service d'assistance du GBIF s'il détecte un nombre anormalement élevé d'identifiants modifiés. Le personnel peut ensuite examiner les données et travailler avec les producteurs de données pour confirmer si les modifications sont intentionnelles ou non. Le personnel du Secrétariat surveillera et affinera le seuil de déclenchement de ce processus au fil du temps.

    Les producteurs de données modifient généralement les ID d'occurrence GBIF pour l'une des trois raisons suivantes :

    1. Mises à jour administratives reflétant les décisions politiques, telles que l'adoption de nouveaux identifiants (par exemple CETAF Stable Identifiers) ou de nouveaux modèles (par exemple institutionCode : collectionCode : catalogNumber), l'introduction du cryptage du site Web (par exemple http > https) ou des modifications du nom ou conditionnement des jeux de données.
    2. Erreurs involontaires causées par inadvertance dans les coulisses par des mises à jour logicielles, des scripts défectueux ou d'autres problèmes techniques.
    3. Manque de sensibilisation que l'introduction de modifications généralisées ou fréquentes des ID d'occurrence peut avoir des conséquences en aval pour les autres utilisateurs.

    Dans le cas du premier exemple, le service d'assistance du GBIF dispose désormais d'un flux de travail permettant aux producteurs de données de coordonner les modifications administratives, de détecter les erreurs accidentelles et de préserver la provenance et la cohérence des enregistrements individuels sans créer de nouveaux identifiants d'occurrence.

     

    « Le maintien de la stabilité des gbifID est essentiel pour renforcer la confiance dans la recherche et les systèmes dont elle dépend », a déclaré David Shorthouse, développeur de Bionomia, un environnement de conservation ouvert permettant de relier et de créditer les enregistrements de spécimens d'histoire naturelle aux experts qui ont collecté et identifié leur. « Toute amélioration de la durabilité et de la persistance des gbifID apporte plus de stabilité à Bionomia, plus de confiance dans les liens que nos bénévoles établissent et un plus grand potentiel pour effectuer des flux de travail aller-retour afin de réintégrer les améliorations numériques dans les systèmes de gestion des collections et d'autres magasins de données locaux. »

     

    «Des identifiants d'occurrence stables sont une condition préalable pour faire correspondre les citations matérielles dans les publications aux occurrences et ainsi étendre l'accès et la connaissance d'une occurrence » a déclaré Donat Agosti, président du participant GBIF et producteur de données Plazi. « Ces correspondances constituent la première étape vers la révélation d'occurrences cachées dans les publications et la mise en relation des spécimens des collections d'histoire naturelle avec les traitements taxonomiques de leurs bibliothèques - un sujet brûlant actuellement soutenu par le projet BiCIKL financé par l'UE , les universités suisses et le Fond Arcadia. »

     

    Avec ces changements en place, le GBIF va maintenant commencer à développer des outils qui surveillent la stabilité des identifiants d'occurrence par institution et par pays et aident les utilisateurs de données à évaluer si les identifiants répondent à leurs besoins.

     

    Nymphe d'un papillon jaune des graminées à trois points (Eurema blanda subsp. arsakia), observée sur l'île de Taïwan. Photo 2022 via les données d'occurrence de la teigne de Taiwan collectées à partir du réseau social, sous licence CC BY 4.0.

     

    Lire l'article original


  • Bureaux bas carbone : la brique et le vitrage recyclé pour le projet Kalifornia
    Pour réduire l'empreinte environnementale du projet d'immeuble de bureaux Kalifornia, prévu à l'été 2024, le promoteur Bouygues Immobilier mise sur les matériaux géo-sourcés et recyclés pour la façade et les vitrages.

  • Notodonta dromaderius, le Chameau
    Notodonta dromaderius – Vouillé (79) © Gilles Carcassès

    Si vous voyez un chameau, il faut vous inquiéter pour votre vue. C’est un papillon.

    La chenille de Notodonta dromaderius, bizarrement bossue, peut en revanche faire penser à un chameau, avec beaucoup d’imagination. Ce Notodontidae vit dans les milieux boisés car ses plantes nourricières sont les bouleaux, les aulnes, les peupliers, les saules, les noisetiers et les chênes. Le papillon vole d’avril à septembre.

    Retrouvez un autre Notodontidae :

    Le Bucéphale


  • 04/10/2022 : Photos : Attila à ventre jaune, Fourmilier à masque blanc, Grisin à épaules rousses.
    33 nouvelles photos : Attila à ventre jaune, Fourmilier à masque blanc, Grisin à épaules rousses, Colibri flamboyant, Grimpar à menton blanc, Fourmilier zébré, Buse ardoisée, Mouette obscure, Moqueur de San Cristobal, Mouette à queue fourchue, Pélican brun, Tournepierre à collier, Bihoreau violacé, Fou à pieds bleus, Synallaxe ardent, Sittine à queue rousse, Myrmidon cravaté, Tamat ...

lundi 3 octobre 2022

Traduction

Sites favoris


129 sites référencés au total

Brèves

30 mai 2014 - Sur Facebook : Lac de Créteil - 94000 - Val de Marne -…

Lac de Créteil - 94000 - Val de Marne - France

24 février 2014 - Nous contacter

Pour nous contacter, cliquez sur l’enveloppe.http://laccreteil.fr/spip.php?page=…