L’ENVIRONNEMENT EN ÎLE-DE-FRANCE - Par l’Institut Paris Region - Édition 2022

Diagnostic et enjeux
lundi 28 novembre 2022
par  Institut Paris Région, Michel du Collectif du lac de Créteil
popularité : 1%

Logo L'INSTITUT PARIS REGION

INTRODUCTION

La publication de L’Environnement en Île-de-France intervient à un moment particulier. La crise sanitaire provoquée par le coronavirus nous a rappelé l’importance de notre cadre de vie, de notre approvisionnement en ressources et de l’équilibre des écosystèmes. Les enjeux environnementaux sont plus prégnants que jamais : les rapports scientifiques du GIEC [1] et de l’IPBES [2] sont de plus en plus alarmants, les événements météorologiques provoquent
des catastrophes naturelles d’ampleur et d’intensité inédites (feux de forêt, inondations, sécheresses, vagues de chaleur, etc.), les tensions sur les ressources naturelles et les matières premières s’accroissent… Le terme « d’urgence environnementale » est de plus en plus prononcé. Dans ce contexte, les transitions vers des modèles de développement différents deviennent inévitables,
mais les chemins à emprunter sont incertains et non dénués de contradictions.
Cet état des lieux apporte des éléments de connaissance et d’enjeux circonstanciés pour l’Île-de-France et ses habitants. Il bénéficie de l’héritage du Mémento
de l’environnement publié régulièrement par L’Institut Paris Region depuis 2003, sous une forme renouvelée, plus illustrée et plus problématisée. Il capitalise
sur les évaluations environnementales récentes menées par L’Institut Paris Region pour plusieurs plans et programmes, ainsi que sur les diagnostics élaborés
au fil des nombreuses stratégies régionales en faveur de l’environnement adoptées lors de la dernière mandature.

La production de cet état des lieux marque aussi la constitution du pôle Environnement de L’Institut Paris Region : le département Environnement urbain et rural (DEUR), et les départements dédiés à la biodiversité (ARB ÎdF), à l’énergie et au climat (AREC ÎdF), ainsi qu’aux déchets (ORDIF) sont au cœur de sa rédaction. C’est un travail très transversal qui correspond à la vision très large et intégratrice de l’environnement que L’Institut Paris Region s’est toujours efforcé d’avoir.
De nombreuses contributions ont été apportées par les départements et missions des autres pôles de L’Institut Paris Region : le pôle Urbanisme et Transports,
le pôle Économie et société, dont l’Observatoire régional de santé (ORS), ainsi que le pôle Information. Il convient de souligner également les apports
des observatoires de l’air (Airparif) et du bruit (Bruitparif), ainsi que de l’Agence des espaces verts et de la Direction régionale et interdépartementale
de l’environnement, de l’aménagement et des transports (Drieat).

L’environnement reste complexe à appréhender, car tout est lié. Nous avons choisi quatre grands axes qui sont autant de clés de lecture :

  • des espaces qui sont des milieux de vie pour la biodiversité, des espaces
    à préserver, à protéger, avec une dimension patrimoniale. On retrouvera ici, notamment, les différentes trames écologiques (bleue, verte et noire) en partie 3. « Espaces, Milieux, Patrimoine » ;
  • des espaces qui sont aussi des supports ou des bassins de ressources : eau, matériaux, produits agricoles, énergie, déchets… Des ressources qu’il s’agit
    de gérer de la manière la plus soutenable et la plus circulaire possible, en partie 4. « Ressources » ;
  • les aménités qu’il faudrait maximiser et les désaménités (nuisances, pollutions) qu’il faudrait minimiser pour le cadre de vie des Franciliens, en partie 5. « Cadre de vie » ;
  • le changement climatique qui vient déjà percuter ces espaces, ces milieux, ces ressources et notre cadre de vie, exacerbant ainsi de nombreux enjeux environnementaux. Ses deux registres d’action, l’atténuation et l’adaptation, nous renvoient à la responsabilité et à la vulnérabilité d’une région-métropole comme l’Île-de-France, en partie 2. « Changement climatique et énergie ».

En complément, la première partie « Comprendre le territoire francilien » décrit
les spécificités de l’Île-de-France en termes d’occupation du sol, d’organisation
du territoire, de population et d’habitat, d’économie, de transports et de mobilité, qui sont déterminantes pour l’environnement. La sixième partie « Approche territoriale
et environnement » montre comment les sujets environnementaux sont appréhendés au niveau local, selon trois échelles géographiques données à titre d’exemples :
les Parcs naturels régionaux, les quartiers labellisés durables, les initiatives locales. Enfin, une synthèse reprend les quatre grandes parties centrales du document pour en donner la situation et les tendances sous forme de curseurs, et propose un essai
de positionnement de l’Île-de-France par rapport au concept de « limites planétaires ».
Le document est organisé en doubles pages thématiques, décrivant les principaux constats pour l’Île-de-France, les tendances d’évolution et les enjeux. De nombreuses illustrations inédites, infographies et cartes, ont été réalisées à cette occasion.
PNG - 822.8 ko
L’Île-de-France est la région-capitale de la France. Elle concentre une population et des activités sur un très petit territoire : l’agglomération parisienne est de très loin la plus grande agglomération de France, et l’espace rural francilien à lui seul est aussi peuplé que les plus grandes métropoles de l’Hexagone.
Ce développement considérable, celui d’une région-monde, a été permis par
la fertilité exceptionnelle du territoire francilien, et au-delà, du Bassin parisien, qui constitue, depuis le Moyen Âge, le principal bassin de ressources de l’Île-de-France.
Ce bref rappel nous permet de déduire les défis et les paradoxes de l’environnement francilien : la densité déterminante, la persistance de l’hinterland rural, des indicateurs plutôt bons par habitant, une pression très forte sur les milieux naturels, des espaces très fragmentés par les infrastructures, le poids de l’existant, l’exposition de la population aux pollutions et aux nuisances, des enjeux considérables liés aux risques – particulièrement les inondations –, la forte dépendance aux approvisionnements extérieurs, la consommation de ressources importées, la concentration des activités économiques et l’externalisation du tissu productif.
Ces grands traits ne doivent pas masquer la diversité des territoires qui composent l’Île-de-France, avec un grand différentiel de densités, y compris au sein de l’agglomération parisienne. Il y a ainsi des variations locales de sol et de climat, influencées par l’occupation du sol (îlots de chaleur urbains, humidité entretenue par les grands massifs forestiers…). Un territoire, selon qu’il est traversé ou non par la Seine ou un grand cours d’eau, selon qu’il est pourvu ou non de forêts… n’aura pas le même environnement. Ces spécificités qui font la région-métropole sont autant d’atouts, de leviers pour agir et développer les nécessaires complémentarités et solidarités interterritoriales.

Christian Thibault
directeur du département Environnement urbain et rural,
L’Institut Paris Region
…/…


TÉLÉCHARGER LE DOCUMENT MIS À DISPOSITION SUR LE SITE DE L’INSTITUT PARIS RÉGION
JPEG - 183.6 ko

.

Logo L'INSTITUT PARIS REGION

Télécharger l’ouvrage directement sur le site de L’INSTITUT PARIS REGION :
Article => https://www.institutparisregion.fr/nos-travaux/publications/lenvironnement-en-ile-de-france/
Ouvrage en PDF => https://www.institutparisregion.fr/fileadmin/NewEtudes/000pack2/Etude_2793/L_Environnement_IDF_web.pdf


…/…

L’ENVIRONNEMENT EN ÎLE-DE-FRANCE

Crise sanitaire, dérèglement climatique, érosion de la biodiversité… L’environnement en Île-de-France intervient dans un contexte où la prise de conscience de l’urgence écologique est désormais largement partagée, bien que sa traduction en actes demeure insuffisante. Le chemin vers des modèles plus soutenables est semé d’incertitudes, et gagne à s’appuyer sur un état des lieux de l’environnement.
Quels sont les principaux constats en Île-de-France en matière d’environnement ? Les tendances d’évolution ? Les défis à relever ? Quels enjeux l’aménagement du territoire francilien soulève-t-il sur le plan écologique ?
Au travers d’une cinquantaine de doubles pages thématiques, riches d’infographies et de chiffres clés, cet ouvrage entend apporter un éclairage le plus clair et le plus concis possible, en dressant un panorama de l’environnement francilien selon quatre axes thématiques : le changement climatique et l’énergie ; les espaces, les milieux et les patrimoines ; les ressources ; le cadre de vie, ses aménités et ses nuisances. Du sous-sol francilien à la faune et la flore, de la consommation d’espaces aux effets du changement climatique, en passant par les espaces verts ou les risques naturels, il offre une vision large et intégratrice de l’environnement.
L’Île-de-France, région-capitale, présente, par rapport aux autres régions françaises, un certain nombre de spécificités, certaines étant des atouts et d’autres des contraintes face aux enjeux environnementaux. Ces éléments sont déterminants pour le devenir de la région et son avancée sur le chemin de la transition écologique.

L’Institut Paris Region

Article "L’environnement en Île-de-France" sur le site officiel de -Institut Paris Région

DIRECTEUR DE LA PUBLICATION
Fouad Awada
DIRECTION DE LA COMMUNICATION
Sophie Roquelle
RÉDACTION EN CHEF
Laurène Champalle
COORDINATION
Marie Carles, Léo Mariasine
DIRECTION ARTISTIQUE
Olivier Cransac
INFOGRAPHIE/CARTOGRAPHIE
Laurie Gobled (directrice), Laetitia Pigato, Ilian Masson
DONNÉES, SIG
Simon Carrage, Cécile Mauclair
COMMUNICATION DIGITALE
Cédric Lavallart, Jeanne Rouillard
MÉDIATHÈQUE/PHOTOTHÈQUE
Christine Almanzor, Virginie Palisse, Julie Sarris, Linda Gallet (cheffe de service)
FABRICATION
Sylvie Coulomb
RELATIONS PRESSE
Sandrine Kocki, sandrine.kocki chez institutparisregion.fr
RELECTURE
Vérifaute
IMPRESSION
Frazier

ONT PARTICIPÉ À LA RÉDACTION DE CET OUVRAGE

Sous la direction de Christian Thibault, directeur du département Environnement urbain et rural
Département Environnement urbain et rural
Laure de Biasi, Simon Carrage, Marie Carles, Raphaël Cobti, Erwan Cordeau, Nicolas Cornet, Ludovic Faytre,
Corinne Legenne, Cristina Lopez, Léo Mariasine, Julie Missonnier, Marine Nico, Manuel Pruvost-Bouvattier, Martial Vialleix
Agence régionale de la biodiversité (ARB ÎdF)
Lucile Dewulf, Jonathan Flandin (directeur par intérim), Grégoire Loïs
Agence régionale Énergie-climat (AREC)
Sandra Garrigou, Thomas Hemmerdinger, Théo Klein, Dounia Yassin
Observatoire régional des déchets (ORDIF)
Helder de Oliveira (directeur)
Observatoire régional de santé (ORS)
Sabine Host
Département Aménagement, urbanisme et territoires
Karim Ben Meriem, Maximilian Gawlik, Émilie Jarousseau, Nicolas Laruelle, Marie-Angèle Lopes, Pierre-Marie Tricaud, Yann Watkin
Département Économie
Pascale Leroi, Martin Hervouët, Renaud Roger, Corinne Ropital, Daniel Thépin
Département Société et habitat
Anne-Claire Davy, Lucile Mettetal, Amélie Rousseau
Département Mobilité et transports
Jérémy Courel, Frédérique Prédali, Dominique Riou
Mission Planification
Jean Benet, Alexandra Cocquière, Thomas Cormier
Mission Gouvernance
Léo Fauconnet (directeur)
AUTRES CONTRIBUTIONS
Observatoire de la qualité de l’air en Île-de-France Airparif
Charles Kimmerlin, Véronique Ghersi, Anne Kauffmann (directrice)
Centre d’évaluation technique de l’environnement sonore en Île-de-France Bruitparif
Antoine Perez-Munoz

L’Institut Paris Region
15, rue Falguière 75740 Paris Cedex 15
Tél ; : 01 77 49 77 49


[1Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat.

[2Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques.


Documents joints

L'ENVIRONNEMENT EN ÎLE-DE-FRANCE - Édition (...)

Commentaires

Traduction

Publications

Derniers articles publiés

Sites favoris


85 sites référencés dans ce secteur